Reconnaissance faciale : 3 milliards de visages dérobés après le piratage de Clearview AI

CLearview AI une entreprise spécialisée dans la reconnaissance faciale s’est fait voler près de 3milliard de données à caractères personnelles, cette liste de trois milliards contient aussi des centaines d’entreprises, d’agences gouvernementales (y compris le FBI), banques et autres organismes d’application de la loi.

L’avocat de la société confirme l’information en expliquant que ‘’les failles de sécurité font malheureusement partie de la vie au XXIe siècle’’. Selon lui, la faille a rapidement été colmatée.

Le problème n’est pas qu’un simple vol mais un double vol, car avant que les données ne se fasse voler par des hackeurs ces-dernières furent volé par l’entreprise elle-même sur les réseaux sociaux.

Clearview AI est loin de faire l’unanimité, et des enquêtes internes organisées par des autorités de protection de la vie privée sont enclenchés sur l’utilisation de cette technologie, par certains organismes judiciaires.   

Cependant beaucoup d’organismes judiciaires l’utilisent et donc l’entreprise ne sera certainement pas pénalisée par la capture de ces données, néanmoins en France cette pratique de récupération des données(scraping) est illégal car elle supprime le droit à l’anonymat.

from Pocket
via Did you enjoy this article? Then read the full version from the author’s website.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *